Et si pour vivre tu avais besoin de moi ?

Et si pour vivre tu avais besoin de moi ?
Rouler jusqu’au soleil, planer jusqu’aux étoiles ?
Rêver de plage, de mer, de voile qui soignent puis qui s’éloignent.
Rêver enfin d’une vie sans frein, de ces moments sans toi…

Les arbres couvrent la plaine et donnent à ma douleur
Une teinte sombre qui passe sur tes pleurs
Tu rêves de ta vie mais pourquoi ne pas la vivre ?
Les rêves sont là pour être réels… la vie sans la salir

Mère pourquoi m’as tu fait ainsi toi que je n’ai jamais appelé Maman ?
Père pourquoi m’as tu tant détesté moi qui ne voulais qu’aimer ?
Si les Hommes de bonnes volontés voulaient bien juste aimer
Plutôt que de vouloir faire saigner ces gens ?

Le silence est d’or et la parole est d’argent…
Homme tu es riche
Toi qui tous les jours parle pour ne rien dire
Sache faire plutôt que défaire, sache rire plutôt que sourire

Moi j’ai fini par ne plus avoir d’espoir, je m’en fiche
Tu es partie pour toujours, partie pour une souffrance plus grande encore
Moi je pars pour ne plus souffrir, j’élimine de cette terre les virus qui la composent
Mes rêves se sont éteints, moi je préfère partir aussi loin, partir aussi fort

Laisse tomber la richesse, l’amour, la force, la joie tout ça n’est qu’illusion à forte dose…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *