Les qualités et les défauts : aujourd’hui : l’arrogance

Aujourd’hui, c’est l’arrogance. Pourquoi ce défaut là particulièrement ? Parce qu’à m’analyser; je me suis aperçu que j’avais cette particularité là. C’est un défaut particulièrement courant en fin de compte.

Mais avant tout, voici la définition :

Arrogance, nom féminin, fierté qui se manifeste par une insolence méprisante. (linternaut)

Attitude qui se manifeste par des manières hautaines, blessantes ; morgue. (larousse)

Nous avons tendance quand nous sommes arrogants à hausser le ton, à regarder les autres d’une manière qui leur montre combien nous sommes « supérieurs ». En tous les cas, c’est ainsi que je me vois. Mais si nous observons le monde, n’est ce pas ainsi que beaucoup agissent ? L’arrogance pour moi est une protection. Une façon de dire aux autres, mais sans le vouloir : » je suis quelqu’un de bien mieux que ce que vous croyez ».

Or c’est en fait contre moi que je me protège, contre ce qu’inconsciemment je pense de moi par la faute de tout ceux qui dans mon enfance m’ont dit implicitement ou explicitement : »tu es un con ».

Je vais avoir tendance à être méprisant vis à vis des autres, de mes interlocuteurs.

Je viens de trouver ceci sur le site : »http://www.lamed.fr« . Certes c’est un site judaïque, et normalement je ne parle pas de religion, mais j’avoue pour avoir lu l’article en question que c’est un site plein de sagesse, de belle philosophie :

OBSTACLE A LA SAGESSE

L’orgueil est un des plus grands obstacles pour atteindre la sagesse. Si vous êtes arrogant, il est impossible d’apprendre des autres. Comme les Sages nous l’enseignent, « Qui est sage ? Celui qui apprend de tous » (Talmud – Pirkei Avot 4:1). Soyez reconnaissant envers vos maîtres. Il est arrogant de dire : « C’était simple. Je le savais déjà. » Si quelqu’un passe du temps à vous enseigner, reconnaissez son effort – que vous pensiez avoir ou non appris quelque chose.  Réalisez le dommage que peut provoquer l’orgueil. Si quelqu’un vient et vous défier sur une idée dont vous tirez fierté, vous vous sentirez attaqué personnellement. Vous serez sur la défensive, et vous ne pourrez plus rien entendre d’autre. Mais si une personne désigne quelque chose que vous faites mal, et vous en tirez plaisir et non de l’orgueil, vous serez à l’écoute.   » Si j’avais du plaisir à faire ce que je pensais être juste, combien plus de plaisir aurai-je en faisant finalement la chose juste ! » Les gens font l’erreur de penser qu’ils doivent crier sur les toits leurs succès pour se sentir bien. Mais en fait, ne pas empocher les bénéfices débouche souvent sur de meilleurs sentiments, de faire le bien simplement pour le bien, pas pour la renommée que cela vous procure.

LE REMEDE QUI GUERIT DE L’ARROGANCE

Qu’arrive-t-il à un bavard quand une personne de renommée marche dans la salle ? Il devient mystérieusement silencieux. Le meilleur remède contre l’arrogance est de réaliser que Dieu (si vous n’êtes pas croyant, à la place de Dieu, mettez quelqu’un qui a accompli quelque chose d’exceptionnel et qui est un exemple pour vous) nous met sur la terre pour accomplir de grandes choses. Nous voulons tous être celui qui marquera le but vainqueur. Si vous reconnaissez ce besoin de grandeur, vous réaliserez que quoi que vous ayez pu faire, vous n’avez pas encore réalisé votre potentiel.  Par exemple, si vous travaillez dans l’immobilier, vous êtes fier de l’instant où vous avez vendu un bien 250.000 € que vous avez acheté 100.000 €. Mais si un concurrent revient et le vend un million d’euros, alors vous réaliserez le chemin qu’il vous reste à parcourir. Un vieux proverbe dit « un chat gras ne peut pas courir. » Si vous êtes satisfaits de vous-même, alors vous ne progresserez probablement pas vers des accomplissements plus importants. Vous êtes content de vous et vous êtes bloqué à ce niveau pour toujours. Chaque fois que vous vous sentirez devenir trop fier, rappelez-vous ce qu’est la vraie grandeur, et à quelle distance vous êtes de l’accomplissement de votre vrai potentiel. Cela vous ramènera brutalement sur terre. Puis arrêtez de prendre plaisir à mesurer la distance parcourue. Cela vous ré-équilibrera !

EN QUOI “EVITER L’ARROGANCE” EST UNE VOIE VERS LA SAGESSE ?

• Si vous vous contentez de ce que vous avez accompli, vous ne ferez plus aucun autre effort.

• Si vous êtes constamment en train de défendre vos opinions, vous ne serez jamais à l’écoute de nouvelles idées.

• Si vous êtes arrogants à propos de vos idées, alors vous vous limitez.

• Si vous êtes reconnaissant, vous grandirez. 

• Si vous faites l’expérience du plaisir de réaliser la chose juste, alors cherchez à augmenter ce plaisir.

Je vous invite à aller sur ce site si vous êtes intéressé par la spiritualité, car que vous soyez athée, chrétien, musulman ou autre, un homme sage doit être à l’écoute des différences car c’est en cela qu’il trouve la voix de la raison…

La méditation et la psychologie.

La méditation et la psychologie.

La méditation désigne une pratique mentale ou spirituelle. Elle consiste souvent en une attention portée sur un certain objet de pensée ou sur soi. La méditation est au cœur de la pratique du Bouddhisme, de l’hindouisme, du Taoïsme, du Yoga, de l’Islam, de la Chrétienté ainsi que d’autres formes plus récentes de spiritualité mais également médicale. C’est une pratique visant à produire la paix intérieure, la vacuité de l’esprit, des états de conscience modifiés ou l’apaisement progressif du mental voire une simple relaxation, obtenus en se « familiarisant » avec un objet d’observation : qu’il soit extérieur (comme un objet réel ou un symbole) ou intérieur (comme l’esprit ou un concept, voire l’absence de concept). (Référence Wikipédia)

La méditation, lorsqu’elle est bien faite permet de maîtriser ces sens, ses pensées, ses habitudes. Elle permet d’activer des réactions enfouies au fond de soi et qui améliorent l’être…

Certains pensent que c’est en nous et uniquement en nous, que nous pouvons trouver la paix, la relaxation profonde, le calme et le véritable amour. Je pense que pour le croyant (dont je fais parti), Dieu peut être là aussi pour nous aider… Après tout, certaines façons de prier peuvent s’apparenter à de la méditation. Et en fin de compte la prière est une « conversation » avec Dieu.

Ceci dit, pour celui qui est athée ou agnostique (si si vous avez le droit ! :lol: ), il est prouvé que, bien faite, la méditation peut calmer le stress, permettre de se retrouver avec soi même, calmer l’anxiété, accompagner le patient dépressif vers la voix de la guérison ou en tout cas d’un bien-être et de la maîtrise des moments de déprime (lorsque la véritable dépression est passée…).

Aussi je vous recommande de prendre soin de vous en ayant recourt à des professionnels de la méditations. des gens qui savent de quoi ils parlent…

Il existe certes quelques personnes sur internet peu digne de confiance ou qui n’ont pas la maîtrise du sujet, mais la plupart de ceux qui ont comme profession de former à la méditation ont suivi eux-même une formation et ont des années de pratique derrière eux.

Claude Cléret est auteur, éditeur et conférencier. Il est l’inventeur de la Méditation3G et de nombreux produits de développement personnel et spirituel.

Claude est aussi le fondateur du site www.univers-cite.com, université collaborative en ligne dédiée à l’art de vivre en conscience.

Claude est convaincu que nous vivons une phase de transformation individuelle et collective importante.

Cette transformation nous invite à clarifier nos objectifs de vie et à nous accomplir dans le monde. Ensemble, il nous faut ré-apprendre les valeurs de l’Humain et de la réalité de l’Univers. Mais plus que tout, nous avons la responsabilité d’avancer sur le chemin de nos rêves.

Claude a aidé des milliers de personnes à trouver l’harmonie intérieure et à transformer leur vie pour atteindre plus de plénitude.

Après 10 ans en tant que consultant pour de grandes entreprises internationales, il mène actuellement une vie « multi-dimensionnelle », réunissant une carrière de cadre, l’entreprenariat, l’écriture, l’édition, l’éducation et bien entendu sa vie familiale.

Claude Cléret et ses travaux apparaissent régulièrement dans les médias (ex: France5, Psychologies, Télé7 jours, Essentiel, GénérationTao, MeditationFrance, Biba, …).

Claude Cléret vit dans la banlieue parisienne avec sa femme et leurs deux enfants.

 

Si donc vous aussi vous désirez changer de l’intérieur, apprendre à vivre en harmonie, n’hésitez pas à vous renseigner ici

Live in the world…

Maltraitance d’enfants.

Aujourd’hui, j’ai vu une scène monstrueuse… un enfant se faire battre par son père. Pas juste une simple fessée, mais de vrais coups d’homme. Qu’avait fait ce gamin ? Je ne sais pas. Mais probablement une peccadille sans aucun rapport avec la correction. Le père était une grande baraque d’au moins 1m85, avec un ventre bien proéminent genre abdo Kronenbourg, mal rasé, avec un regard bovin, sans intelligence. Le garçon malheureusement avait le regard de son père… sans intelligence non plus mais semblait avoir tout de même une certaine douceur… celle de sa mère ?

Bien sur personne n’a bougé dans le hall de gare ou cela s’est passé… Il a fallut qu’un policier passant par là intervienne pour faire cesser le calvaire de ce pauvre gosse.

Bon, cette histoire est une fiction, je n’ai vu personne se faire battre, pas de lâcheté aujourd’hui dans mon environnement, (moi non plus d’ailleurs ;-) ), Pas d’enfant martyrisé..

Pourtant dans le monde, il y a tellement de cas comme ça qui arrivent, de toutes les couches de la société. Entre les gens qui battent les enfants, ceux qui s’en servent comme jouets sexuels, ceux qui les martyrisent psychologiquement.

Que deviennent ils après ?

Des enfants sans conscience, des enfants qui ne savent pas la différence entre le bien et le mal, des enfants qui vont rééditer  « l’exploit » des parents, des enfants qui vont développer des maladies psychologiques graves comme la perversion, la schizophrénie… puis qui vont tuer les autres avec la conviction que ce qu’ils vont faire est bien…

Et puis il y a ceux pour qui la vie parait normale, qui essayent d’avoir un boulot, une femme ou un homme, qui essayent de s’occuper de leurs enfants… et pourtant, ils n’arrivent pas à être heureux, ils ont tout le temps des problèmes, ils n’ont pas confiance en eux, pas d’estime d’eux-même, ils arrivent à en avoir peur de l’échec mais aussi peur de réussir s’ils veulent créer quelque chose (entreprise, voyage…)

Ils seront obligés (s’ils n’ont pas un caractère solide) de se prendre en main, de chercher de l’aide auprès d’un psy… tout un tas de temps perdu pour enfin de compte quoi ???

Parfois une réussite, mais trop souvent une vie gâchée, ratée.

Alors bien sur cet article n’est pas fait pour faire prendre conscience aux salopards qui font ça. Mais si vous pouviez comprendre parfois certaines personnes, pourquoi telle ou telle personne se trouve dans une position, un peu perdue, un peu mal… ce serait une bonne chose… pas question de faire faire le travail par quelqu’un d’autre mais simplement un peu plus d’encouragement, un peu plus de compassion…

 

N’hésitez pas à venir témoigner, commentez vous aussi 🙂