Les qualités et les défauts : aujourd’hui : l’arrogance

Aujourd’hui, c’est l’arrogance. Pourquoi ce défaut là particulièrement ? Parce qu’à m’analyser; je me suis aperçu que j’avais cette particularité là. C’est un défaut particulièrement courant en fin de compte.

Mais avant tout, voici la définition :

Arrogance, nom féminin, fierté qui se manifeste par une insolence méprisante. (linternaut)

Attitude qui se manifeste par des manières hautaines, blessantes ; morgue. (larousse)

Nous avons tendance quand nous sommes arrogants à hausser le ton, à regarder les autres d’une manière qui leur montre combien nous sommes “supérieurs”. En tous les cas, c’est ainsi que je me vois. Mais si nous observons le monde, n’est ce pas ainsi que beaucoup agissent ? L’arrogance pour moi est une protection. Une façon de dire aux autres, mais sans le vouloir :” je suis quelqu’un de bien mieux que ce que vous croyez”.

Or c’est en fait contre moi que je me protège, contre ce qu’inconsciemment je pense de moi par la faute de tout ceux qui dans mon enfance m’ont dit implicitement ou explicitement :”tu es un con”.

Je vais avoir tendance à être méprisant vis à vis des autres, de mes interlocuteurs.

Je viens de trouver ceci sur le site :”http://www.lamed.fr“. Certes c’est un site judaïque, et normalement je ne parle pas de religion, mais j’avoue pour avoir lu l’article en question que c’est un site plein de sagesse, de belle philosophie :

OBSTACLE A LA SAGESSE

L’orgueil est un des plus grands obstacles pour atteindre la sagesse. Si vous êtes arrogant, il est impossible d’apprendre des autres. Comme les Sages nous l’enseignent, “Qui est sage ? Celui qui apprend de tous” (Talmud – Pirkei Avot 4:1). Soyez reconnaissant envers vos maîtres. Il est arrogant de dire : “C’était simple. Je le savais déjà.” Si quelqu’un passe du temps à vous enseigner, reconnaissez son effort – que vous pensiez avoir ou non appris quelque chose.  Réalisez le dommage que peut provoquer l’orgueil. Si quelqu’un vient et vous défier sur une idée dont vous tirez fierté, vous vous sentirez attaqué personnellement. Vous serez sur la défensive, et vous ne pourrez plus rien entendre d’autre. Mais si une personne désigne quelque chose que vous faites mal, et vous en tirez plaisir et non de l’orgueil, vous serez à l’écoute.  ” Si j’avais du plaisir à faire ce que je pensais être juste, combien plus de plaisir aurai-je en faisant finalement la chose juste !” Les gens font l’erreur de penser qu’ils doivent crier sur les toits leurs succès pour se sentir bien. Mais en fait, ne pas empocher les bénéfices débouche souvent sur de meilleurs sentiments, de faire le bien simplement pour le bien, pas pour la renommée que cela vous procure.

LE REMEDE QUI GUERIT DE L’ARROGANCE

Qu’arrive-t-il à un bavard quand une personne de renommée marche dans la salle ? Il devient mystérieusement silencieux. Le meilleur remède contre l’arrogance est de réaliser que Dieu (si vous n’êtes pas croyant, à la place de Dieu, mettez quelqu’un qui a accompli quelque chose d’exceptionnel et qui est un exemple pour vous) nous met sur la terre pour accomplir de grandes choses. Nous voulons tous être celui qui marquera le but vainqueur. Si vous reconnaissez ce besoin de grandeur, vous réaliserez que quoi que vous ayez pu faire, vous n’avez pas encore réalisé votre potentiel.  Par exemple, si vous travaillez dans l’immobilier, vous êtes fier de l’instant où vous avez vendu un bien 250.000 € que vous avez acheté 100.000 €. Mais si un concurrent revient et le vend un million d’euros, alors vous réaliserez le chemin qu’il vous reste à parcourir. Un vieux proverbe dit “un chat gras ne peut pas courir.” Si vous êtes satisfaits de vous-même, alors vous ne progresserez probablement pas vers des accomplissements plus importants. Vous êtes content de vous et vous êtes bloqué à ce niveau pour toujours. Chaque fois que vous vous sentirez devenir trop fier, rappelez-vous ce qu’est la vraie grandeur, et à quelle distance vous êtes de l’accomplissement de votre vrai potentiel. Cela vous ramènera brutalement sur terre. Puis arrêtez de prendre plaisir à mesurer la distance parcourue. Cela vous ré-équilibrera !

EN QUOI “EVITER L’ARROGANCE” EST UNE VOIE VERS LA SAGESSE ?

• Si vous vous contentez de ce que vous avez accompli, vous ne ferez plus aucun autre effort.

• Si vous êtes constamment en train de défendre vos opinions, vous ne serez jamais à l’écoute de nouvelles idées.

• Si vous êtes arrogants à propos de vos idées, alors vous vous limitez.

• Si vous êtes reconnaissant, vous grandirez. 

• Si vous faites l’expérience du plaisir de réaliser la chose juste, alors cherchez à augmenter ce plaisir.

Je vous invite à aller sur ce site si vous êtes intéressé par la spiritualité, car que vous soyez athée, chrétien, musulman ou autre, un homme sage doit être à l’écoute des différences car c’est en cela qu’il trouve la voix de la raison…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *