J’irais craché sur vos tombes

Quand je sens couler en moi l’évolution d’une angoisse,
J’ai envie de m’enterrer, j’ai envie de disparaître.
Les souffrances me prennent aux tripes, me mangent et croissent
Elles tournent en moi comme un chien dans sa cage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15