Se mentir ou progresser : que choisir ? (A la croisée des blogs)

Je viens de voir le programme du site « http://developpementpersonnel.org » qui organise tous les mois le festival « à la croisée des blogs ». Pour y avoir déjà participé (cliquez sur la catégorie « événements inter-blogueur » de mon blog), je dois dire que chaque fois ça me permet de lire et de croiser des blogs très intéressants.

Ce mois ci c’est Xolali (prononcé Holali) du blog « http://objectif-reussir.fr/ »  qui organise ce concours. Pour avoir lu son propre article sur le sujet, celui-ci lui est visiblement familier…

La résilience ou le déni.

Notre évolution « personnelle » nous contraint à dépasser des barrières que l’on croit souvent infranchissables.

Mais il arrive parfois que l’on ne croit pas que l’on puisse jamais les franchir. On ne veut pas croire qu’on a les capacités, les compétences, le soutien des autres etc. Ça s’appelle du déni.

On ne veut pas voir. On refuse l’évidence même si on nous met les preuves devant les yeux.

Ça peut être problématique pour des cas extrêmes.

Le déni de grossesse.

Une jeune fille, mal dans sa peau, en guerre avec ses parents, les profs, l’autorité décide, parce qu’elle a l’impression que c’est bien, de coucher avec un homme.

L’acte se passe, elle pensait se sentir bien après, épanouit : en fait elle se sent sali ! C’est encore pire après parce qu’elle sait qu’elle a fait une bêtise. Une grosse bêtise.

Les jours passent, les semaines, les mois, elle oublie peu à peu.

En fait, elle oublie tellement que quand on lui pose la question si elle a déjà « couché avec un homme », elle répond non. Elle a totalement oublié l’acte.

Au cours des semaines qui a suivi l’événement, apparaissent quelques symptômes étranges. Elle n’en parle à personne croyant à quelques maladies peu graves. En effet, elle a des nausées, mal dans certaines parties de son corps. Elle pense juste à une petite intoxication, à des courbatures après le sport, l’abus d’alcool ou autre…

Les jours passent encore. Elle trouve qu’elle prend du poids et ne comprend pas. Pourtant elle mange normalement. Elle boit un peu, fume, mais bon… elle ne comprends pas…

Elle commence à avoir du ventre. Mais comme de toute façon, elle se sent toujours très mal dans sa peau, elle s’en fout un peu !

Un jour pourtant, alors qu’elle se sent un peu plus lucide que d’habitude, elle décide d’aller voir un médecin. Et là, le verdict tombe : elle est enceinte !

Mais elle ne croit pas le docteur, ne veut pas y croire. Elle pense que le docteur est incompétent, qu’il ment, qu’il n’en sait rien… bref elle invente tout un tas d’excuses pour ne pas voir la vérité. Et pourtant…

Ça, c’est pour les cas les plus graves.

Et nous, avons nous des dénis ?

Bien sur !

Nous avons souvent du mal à croire à nos défauts quand quelqu’un vient nous les dire. Nous avons du mal à croire à nos capacités, à nos compétences lorsqu’on a peu confiance en nous.

Et nos amis ont beau nous le dire, nous ne croyons absolument pas que nous ayons des qualités…

Pourtant il faut savoir qu’une personne n’ayant pas de problèmes particuliers comme des handicapes mentaux, ayant un QI moyen (et encore faut il se méfier de cela), un environnement « normal » (je veux dire par là, si on a autour de soi du monde, si on n’habite pas dans un désert), nous aurons des capacités à nous sortir de nos difficultés, de nos échecs, de nos problèmes.

C’est là qu’entre en jeu le phénomène de « résilience »

La résilience, c’est la faculté à « rebondir », à vaincre des situations traumatiques.

La résilience est la capacité pour un individu à faire face à une situation difficile ou génératrice de stress.

En psychologie, le concept de résilience ou « l’art de naviguer entre les torrents », est introduit en France par Boris Cyrulnik. Cette faculté n’est pas innée, mais elle trouve ses racines dans l’enfance, et dans la relation que les parents entretiennent avec leur enfant.

Une relation sécurisante aidera les enfants à trouver la force de s’en sortir. Viennent ensuite les relations « évitantes », et ambivalentes ou désorganisées.

La résilience entraîne : la défense-protection, l’équilibre face aux tensions, l’engagement-défi, la relance, l’évaluation, la signification-valuation, la positivité de soi, et la création.

La résilience est rendue possible grâce à une thérapie, ou une analyse.

(définition trouvée sur le site de « psychologies« )

Nous avons tous la capacité de nous sortir de nos problèmes ou de nos échecs. Mais certains auront plus de facilités que d’autres si ils ont eu un environnement stable.

De quel manière utiliser ces informations ?

Nous devons avoir la capacité de nous analyser. C’est à dire de savoir où on en est dans notre vie, au niveau psychologique, au niveau volonté, au niveau objectif.

S’analyser soi-même est tout à fait possible. Encore faut-il ne pas se mentir.

S’analyser avec l’aide de quelqu’un d’autre est encore mieux. Quelqu’un qui nous connait naturellement.

Mais lorsqu’on n’est pas en capacité de s’auto-analyser, l’aide d’un thérapeute est la bienvenue. Que ce soit un psychiatre, un psychologue ou une personne faisant de la relation d’aide, l’important est la confiance dans laquelle on met cette relation. Et bien sur son professionnalisme.

Dans le cas d’une aide de ce type, l’analyse se fera plus longuement car il faut le thérapeute apprenne à vous connaitre. Mais si dans le passé, vous avez eu à faire à des passages traumatisants, cet aide vous sera d’autant plus bénéfique.

Mais là encore, il ne faut pas que vous lui mentiez ni que vous vous mentiez à vous même. Le thérapeute saura en général démêler le vrai du faux.

Par la suite, une fois fait ce travail qui est en soi très important, vous aurez plus de capacité à avancer, à évoluer dans votre vie. Quel que soit votre objectif, vous verrez que le travail que vous accomplirez sera plus facile à faire.

 

Vous êtes venu ici ? super.
Mais comme je voudrais améliorer mon blog et mes services, j'aimerais en savoir plus sur vous.
Auriez-vous la gentillesse de répondre à ce petit questionnaire ?
Ça ne vous demandera que deux minutes !!

Merci

Sondage

N'hésitez pas à vous inscrire !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15